Stade : 20-Août-1955 (Alger)
Affluence : faible
Arbitres: Bahloul, Serradj, Saïdi
Buts : Benaldjia (7′) (JSK) ; Bellaïli (75’) (CRB)
CRB : Salhi, Bellaïli, Khoudi, Chebira, Naamani, Draoui, Heriat, Bouazza, Lamhene (Bettouche 73′), Yahia-Chérif (Laribi 64′), Lakroum (Hamia 44′)
Entraîneur : B. Zaki
JSK : Asselah, Guemroud, Ferhani (Rial 52′), Redhouani, Tizi Bouali, Oukaci, Yettou (Rennaï 46′), Raîah, Benaldjia (Tasni 64′), Mesbahi, Boulaouidet
Entraîneurs : Rahmouni-Moussouni

La rencontre qui s’est jouée hier au stade du 20-Août était sans véritable enjeu pour les deux équipes. Cependant les Belouizdadis ont voulu enchaîner avec une troisième victoire, tout en voulant régaler leurs supporters. De leur côté, les Kabyles avaient à cœur de terminer une fastidieuse et stressante saison sur une bonne note. Ce sont là d’excellentes raisons pour expliquer le début de rencontre sur les chapeaux de roues.
7′, le chef-d’œuvre de Benaldjia
Dès la 1′, suite à un contre très rapide, les joueurs du CRB réclameront un penalty. Sur le contre, Benaldjia servira Mesbahi dans le dos des défenseurs. Ce dernier donnera de l’effet à son tir et le ballon rebondira sur la ligne avant de revenir en jeu. L’occasion suivante est la bonne pour la JSK. On jouait la 7′ quand après un joli travail sur l’aile droite, Benaldjia mettra le cuir hors de portée de Salhi, suite à une frappe enveloppée (0-1). Il faut dire que les défenseurs axiaux du Chabab ne sont pas exempts de tout reproche sur ce coup. Les Belouizdadis auront du mal à poser leur jeu devant le double rideau défensif des Canaris. Les Belouizdadis se rueront en attaque et Yahia Cherif n’arrivera pas à niveler la marque à la 20′. L’attaquant du Chabab verra sa reprise de volée raser la transversale d’Asselah.
Malheureux Yahia Cherif !
Le même Yahia Cherif ne sera pas plus heureux six minutes plus tard. Il ratera sa tentative de lob devant Asselah qui a bien anticipé sur ce coup. Par la suite le jeu se cantonnera au milieu du terrain et on assistera à une âpre bataille pour la conquête du milieu. Les occasions se multiplieront de part et d’autres et celles du CRB seront plus tranchantes. Les joueurs de la JSK se donneront pour mission première de gérer leur avance, tout en amorçant quelques contres. Les joueurs du Chabab n’étaient pas vraiment dans leur meilleur jour et leur jeu était trop approximatif pour être réellement efficace. Ils se créeront une belle occasion à la 38′. La combinaison Bouazza-Lakroum sera annihilée par une courageuse intervention de Redhouani.
Après une dernière alerte, les 22 acteurs seront renvoyés aux vestiaires sur une petite avance au score en faveur de la JSK. Les joueurs du Chabab, très certainement sermonnés par leur coach, prendront les choses en main dès la reprise. Cependant, la première action après la pause sera pour la JSK à la 49′. Suite à un débordement de Lakroum, le tir de Boulaouidet sera dévié en corner par Salhi.
64′, Asselah efface un but tout fait de Hamia
Le CRB ne sera pas en reste et ses joueurs se créeront coup sur coup deux belles occasions de revenir à la marque. La première se situera à la 53′. Suite à un coup franc superbement botté par Bouazza, la reprise de la tête de Naamani sera déviée par Asselah, du bout des doigts. Le même Asselah s’illustrera à la 64′ en effaçant un but tout fait de Hamia. Les Canaris ne seront pas en reste.
75′, Bellaïli remet les pendules à l’heure
Suite à un coup franc de Benaldjia, Salhi s’y reprendra à deux fois pour capter le cuir. Les Belouizdadis verront leurs efforts récompensés à la 75′. Suite à un corner, Bouazza trouvera Bellaïli qui s’élèvera plus haut que tout le monde pour expédier le cuir au fond des filets d’Asselah pantois (1-1). Il ne restait qu’une douzaine de minutes à jouer et les Kabyles, bien mieux organisés tactiquement que leurs adversaires, contrôleront le reste de la partie. Ils se créeront même quelques occasions de scorer comme celle de Tasni qui éliminera Naamani avant de se faire contrer par Khoudi. Les occasions se succéderont de part et d’autres et Tizi Bouali sauvera une situation périlleuse à la 86’. Les quatre minutes de temps additionnels verront une légère domination du CRB. Les joueurs de Badou Zaki auront une toute dernière opportunité, Hamia ratera de peu le cadre. Les deux équipes se quitteront sur un score de parité. Le moins que l’on puisse dire est que les joueurs ont eu le mérite de jouer un match plein dans des conditions pas du tout évidentes. Le faire à 17 heures sous une chaleur étouffante en plein mois de Ramadhan relève tout simplement de l’exploit.

Zaki : «C’était un match de préparation pour nous»
À la fin de la rencontre, nous avons interrogé le premier responsable technique du CRB, Badou Zaki, qui a déclaré : «C’était un match très difficile devant une bonne équipe qui était vraiment déterminée. On a souffert à cause de la chaleur, mais les joueurs ont bien tenu le coup. Cette partie va nous servir de préparation pour le match de Coupe d’Algérie. On doit bien préparer ce rendez-vous et essayer de réaliser un bon résultat.»

Belaïli : «Un point bon pour le moral»
De son côté, Belaïli, auteur du but égalisateur, était quant à lui très satisfait de ce résultat qui, selon lui, est bon pour le moral. «Nous avons affronté une bonne équipe de la JSK, qui nous a créé beaucoup de danger. On pouvait certes inscrire plus d’un but, mais ce résultat reste bon pour le moral. On doit maintenant confirmer en Coupe d’Algérie.»